Ressources humaines et création de valeur : l’importance stratégique du capital humain

Ecrit par Charles-Henri Besseyre des Horts le 25 janvier 2012. Posté dans Création de valeur

La reconnaissance de l’importance stratégique du capital humain est assez récente dans les travaux des chercheurs en stratégie et les applications concrètes dans les entreprises. Le modèle dominant en stratégie – le modèle de Michael Porter – ne reconnaît en effet au facteur humain qu’une place accessoire. La question est alors de comprendre pourquoi des entreprises très comparables dans le même secteur d’activité peuvent avoir des résultats économiques très différents. La principale explication proposée est la capacité des entreprises les meilleures à mobiliser des ressources qui les différencient nettement de leurs concurrents. Parmi ces ressources, le capital humain apparaît au premier rang dans les facteurs clés de succès identifiés par des auteurs en  stratégie au cours de la dernière décennie. Ainsi, dans un article paru il y a quelques années[1], deux chercheurs  ont montré avec conviction que le véritable défi pour les entreprises est de savoir gérer leur capital humain et intellectuel. Ces auteurs militent pour une place centrale de la Gestion des Ressources Humaines (GRH) dans la stratégie en soulignant  que « la connaissance rare et l’expertise permettent le développement de nouveaux produits, et les relations personnelles avec les clients clés sont au cœur d’une capacité flexible  de réponse aux besoins  du marché. En bref, les personnes sont la ressource stratégique clé, et la stratégie doit être construite sur une base ressources humaines ». Cette dernière perspective s’inscrit pleinement dans le courant qui considère que l’avantage concurrentiel naît principalement de la maîtrise des intangibles : la connaissance, le capital intellectuel et immatériel.

Notez cet article :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (13 vote(s), moyenne : 3,00 sur 5)


Notes    (↵ retour au texte)
  1. Bartlett, C.A. & Ghoshal, S. (2002) : « Building competitive advantage through people », Sloan Management Review, Winter, 34-41.
Print Friendly
Share

Tags: ,

Laisser un commentaire